GAUTAMA

Gautama était le nom de famille du Bouddha, le maître fondateur du bouddhisme. Le Bouddha Gautama est considéré comme le plus parfait des saints hommes, et non pas comme une divinité. D'après la plupart des récits, il est né au VIe siècle avant notre ère (entre 563 et 483 environ) à Kapilavastu, près de la frontière de l'actuel Népal. Membre de la caste des kshatriya (guerriers), il se prénommait Siddhârta. Dans certaines légendes ultérieures, il est connu sous le nom de Shakyamuni, le sage de la tribu Shakya. Tous les bouddhistes vénèrent Gautama, à l'exception des membres de la secte bouddhiste japonaise et chinoise de la « Terre pure », qui considèrent le bouddha Amitabha (ou Amida) comme le personnage suprême.

LA VIE DE GAUTAMA.

L’histoire de la vie de Gautama est devenue légendaire. Selon la tradition, alors qu'il se trouvait dans l'un des paradis bouddhistes, Gautama se rendit compte que le temps était venu pour lui de descendre sur terre. L'esprit de Bouddha apparut alors en rêve à la reine Maya: un petit éléphant d'un blanc immaculé, flottant sur un nuage de pluie (symbole de fécondité), fit trois fois le tour de la reine et pénétra dans son ventre. Au même instant, les instruments de musique du monde entier se mirent à jouer, les arbres et les plantes fleurirent et les lacs se couvrirent de fleurs de lotus. Les astrologues prédirent que la reine Maya et le père de Bouddha, un souverain local du nom de Suddhodana, allaient avoir un fils qui deviendrait soit un empereur universel, soit un bouddha.
Aussitôt après sa naissance, l'enfant se mit à marcher et un lotus apparut à l'endroit où ses pieds touchaient le sol. Il fit sept pas symboliques dans la direction des sept points cardinaux, prenant ainsi possession du monde. Peu de temps après l'accouchement, sa mère mourut de joie.
Lorsque Gautama eut 12 ans, un sage prédit que le jour où il prendrait connaissance de la vieillesse, de la maladie ou de la mort, ou rencontrerait un ermite, il quitterait le palais et deviendrait lui-même un ascète fuyant les plaisirs physiques. Par peur de la prophétie, le roi éleva son fils dans le plus grand luxe et fit construire des murailles autour de ses palais.
A l'âge de 16 ans, Gautama épousa la princesse Yasodhara, et 12 ans plus tard ils eurent un fils, Rahoula. C’est à peu près à cette époque que la curiosité de Gautama pour le monde extérieur s'éveilla. Il décida un jour de sortir du palais pour explorer les terres alentour. Le roi ordonna alors que tout signe de souffrance ou de tristesse soit éliminé du chemin de son fils. Lors de sa première sortie, Gautama vit un vieil homme ridé ; le deuxième jour, il rencontra une personne souffrant d'une maladie incurable et aperçut un convoi funèbre ; et la troisième fois, il croisa le chemin d'un ermite errant. Bouleversé par ces quatre rencontres, Gautama décida de quitter le palais et de devenir un ascète.
Cependant, au bout des années d'ascétisme, Gautama rendit compte qu'il n'était pas plus proche de l'illumination qu'auparavant. Décidé à libérer son esprit une fois pour toutes, il fit route la ville de Bodh Gaya. Chemin faisant, un tel rayonnement se dégagea de son corps que paons et martins-pêcheurs se mirent à voler autour de lui. Une fois arrivé Bodh Gaya, il s'assit sous les branches d'un arbre sacré et la terre. trembla six fois.
Alors que Gautama était en méditation, il lut mis à l'épreuve par le démon Mara, l'équivalent bouddhiste de Satan. Il fut  d'abord soumis à la peur, puis 1a tentation de la chair, mais rien ne put le détourner de sa résolution. Finalement, il découvrit les « Quatre Nobles Vérités » qui allaient devenir la base de son enseignement : la vie n'est que souffrance ; à l'origine de la souffrance est l'avidité ; il existe un moyen de supprimer la souffrance ; et le salut réside dans le «Noble Octuple Sentier» , cheminement en huit étapes qui comprend la compréhension parfaite, la pense parfaite, la parole parfaite, l'acte parfait, le mode de vie parfait, l'effort parfait, l'attention parfaite et la concentration parfaite.
Gautama venait d'atteindre état de perfection et de parvenir à l'illumination spirituelle parfaite. Sept semaines plus tard, il prononça son premier sermon Sarnath, près de la ville de Bénarès
La prédication de Gautara allait durer plus de 40 ans. Pendant toute cette période, il accomplit nombreux miracles et convertit tous ceux qui l’écoutaient y compris ses proches. Il monta aussi au paradis pour convertir sa mère. Il en descendit à l’aide d’une échelle en compagnies des différents dieux.
A 80 ans Gautama s’éteignit près de son lieu de naissance pour entrer dans le nirvana.

http://www.nccri.ie